Je suis micro-entrepreneur, puis-je déduire des charges ?

En tant que micro-entrepreneur, vous êtes soumis au régime fiscal de la micro-entreprise et vous êtes imposé sur votre chiffre d'affaires ou vos recettes bruts (c'est-à-dire encaissés) et non sur votre résultat. Vous ne pouvez donc déduire aucune charge professionnelle pour un montant réel.

Si vous avez opté pour le versement libératoire, l'impôt sur le revenu lié à l'activité professionnelle est égal à un pourcentage de votre chiffre d'affaires :

  • 1 % pour les entreprises de vente ou de fourniture de logement;
  • 1,7 % pour les entreprises réalisant des prestations de services;
  • 2,2 % pour les titulaires de bénéfices non commerciaux.

Si vous n'avez pas exercé l'option, vous relevez du régime micro-BIC ou micro-BNC et bénéficiez automatiquement d'un abattement forfaitaire représentatif des charges professionnelles (frais de déplacement, cotisations sociales, charges liées au local professionnel, amortissements, etc).

Montant de l'abattement (avec un minimum de 305 €) :

  • 71 % pour les activités de ventes ;
  • 50 % pour les activités de prestations de services BIC et les locations meublées ;
  • 34 % pour les activités de prestations de services BNC et les activités libérales.

Si votre activité génère des charges importantes, il vous appartient d'envisager l'option pour un régime réel d'imposition et donc d'abandonner le régime micro-fiscal.

MAJ le 20/07/2022