Dois-je faire un rescrit général ou un rescrit spécifique ?

Vous pouvez déposer une demande de rescrit général si votre demande concerne tous les impôts, droits et taxes mentionnés dans le code général des impôts (CGI).

Vous pouvez également faire une demande de rescrit spécifique pour certaines opérations ou régimes particuliers. Cela vous permet de vous assurer que vous respectez bien les conditions pour en bénéficier.

Seules les situations désignées ci-après vous permettent de demander un rescrit spécifique :

• le rescrit « amortissements exceptionnels  » ;

• le rescrit « entreprises nouvelles » ;

• le rescrit « entreprise implantée en zones franches urbaines »  et le rescrit " entreprise crée ou reprise en zones de revitalisation rurale"

• le rescrit « crédit d’impôt recherche » ;

• le rescrit « jeune entreprise innovante " et " jeune entreprise universitaire » ;

• le rescrit « pôle de compétitivité » ;

• le rescrit « établissement stable » ;

• le rescrit « définition catégorielle de certains revenus professionnels » ;

• le rescrit « mécénat » au profit d'organismes recevant des dons ;

• le rescrit « valeur » ;

• le rescrit « abus de droit ».

• l'accord préalable en matière de prix de transfert

• le rescrit concernant la non-application de la clause anti-abus au regard des objectifs d'une opération, de scission ou d'apport partiel d'actif.

 

DIS - MAJ le 01/03/2019