Je mets en location un logement vide. Comment déclarer les loyers perçus ?

Lorsque vous louez un logement nu, les revenus sont à déclarer, charges locatives non comprises, dans la catégorie des "revenus fonciers" de votre déclaration de revenus. Ces revenus sont imposables au barème progressif à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux à 17,2%.

Deux régimes sont applicables aux revenus provenant des locations non meublées :

  • Le régime "micro-foncier"

Vous êtes concerné si les loyers que vous percevez chaque année sont inférieurs à 15 000 € pour votre foyer fiscal et que les logements mis en location ne bénéficient pas d'un régime particulier.

Vous devez reporter le montant de ces loyers en case 4 BE de la déclaration de revenus n°2042.

Un abattement forfaitaire de 30 % est appliqué automatiquement sur ce montant. Il couvre l’ensemble des charges que vous avez supportées.

Vous ne pouvez donc déduire aucune autre charge.

  • Le régime réel

Vous êtes concernés si les loyers que vous percevez chaque année sont supérieurs à 15 000 € pour votre foyer fiscal. Si ces revenus sont inférieurs à 15 000 €, vous pouvez choisir ce régime. Pour cela, vous devez déposer une déclaration de revenus fonciers n° 2044 (ou n° 2044 Spéciale si les logements relèvent d'un régime particulier).

Cette option est valable trois ans. Au terme de cette période, l'option se reconduit annuellement par le dépôt d’une déclaration de revenus fonciers n° 2044.

Cette déclaration permet de déterminer le résultat foncier net imposable qui sera reporté en rubrique 4 de la déclaration.

Pour plus de précisions sur les modalités déclaratives des revenus fonciers, reportez-vous à la rubrique Particulier > Déclarer mes revenus > Je déclare mes autres revenus.

MAJ le 07/02/2018