Mon enfant est handicapé, comment le déclarer ?

Votre enfant handicapé est mineur ou majeur sans avoir fondé son propre foyer

Lorsque l’enfant est titulaire de la carte d'invalidité d'au moins 80% ou, à compter du 01/01/2017, de la carte mobilité inclusion avec la mention "invalidité", vous bénéficiez d'une part supplémentaire au lieu d'une demi-part (ou d'une part et demie au lieu d'une part à partir de la troisième personne à charge).

L'enfant handicapé pourra être à charge de votre foyer fiscal quel que soit son âge.

Il faudra compléter les cases F et G de la rubrique relative aux personnes à charge de la déclaration de revenus.

Votre enfant handicapé majeur est marié ou chargé de famille

Si votre enfant handicapé majeur est marié ou chargé de famille, il peut demander le rattachement à votre foyer fiscal, quel que soit son âge. Il faudra compléter la case N de la rubrique relative au rattachement d'enfants majeurs ou mariés de la déclaration de revenus. Dans ce cas, l'opération ne se traduit pas par une augmentation du nombre de parts mais par un avantage spécifique sous forme d'un abattement. A titre d'exemple, l'abattement sur le revenu imposable s'élève à 5795 € en 2017.

Règles communes

Dans toutes ces situations, n'oubliez pas de déclarer les revenus imposables de votre enfant dans votre déclaration de revenus.

Si vous avez versé pour lui des primes de rente survie et de contrat d'épargne handicap, elles vous donnent droit à une réduction d'impôt l'année de leur paiement.

Si vous choisissez de ne pas compter votre enfant handicapé à charge sur votre déclaration, vous perdez le bénéfice de la demi-part supplémentaire ou d’un abattement sur le revenu, mais vous pouvez procéder à la déduction d’une pension alimentaire.

MAJ le 12/02/2018