Même mariés ou pacsés, pouvons nous demander à être rattachés au foyer fiscal de nos parents ?

Le rattachement du couple marié

Après le mariage ou le PACS, votre couple doit, en principe, être lui-même imposé sur ses revenus. Mais vous pouvez demander, pour l'année entière, votre rattachement au foyer fiscal des parents de l’un des conjoints. Cette possibilité vous est offerte, que vous ayez ou non des enfants si au moins un des époux ou partenaire répond à l'une des conditions suivantes :

  • avoir moins de 21 ans au 1er janvier de l'année d'imposition ;
  • être un étudiant de moins de 25 ans au 1er janvier de l'année d'imposition ;
  • être handicapé.

Dans ces cas précis, vous devez remplir une demande de rattachement à l'attention des parents qui l'acceptent. Ces derniers inscrivent leurs revenus et les vôtres sur leur propre déclaration. Ils remplissent le cadre de la déclaration de revenus réservé à l'indication de l'état civil des personnes rattachées.

Pour le calcul de l'impôt, les parents ne bénéficient pas de parts supplémentaires, mais d'un abattement par personne rattachée (de 5 888 € pour 2018) .

Exemple : pour les revenus 2018, l'abattement total est égal à 11 776 € pour un couple sans enfant. Il s'élève à 17 664 € pour un couple avec un enfant.

La pension alimentaire : une alternative au rattachement

Si vous ne demandez pas votre rattachement et que les ressources de votre couple ne sont pas suffisantes, vos parents ou ceux de votre conjoint(e) peuvent vous verser une pension alimentaire.
À condition de justifier des sommes versées, cette pension est déductible de leurs revenus respectifs dans une certaine limite. A titre d'exemple, pour les revenus 2018, cette limite était de :

  • 5 888 € si parents et beaux-parents versaient chacun une pension ;
  • 11 776 € si un foyer parental versait seul la pension alimentaire.

Cette limite s'applique quel que soit le nombre d'enfants à votre charge.

De votre côté, vous devez déposer, au nom de votre couple, une déclaration de revenus, où vous inscrirez les pensions alimentaires versées par vos parents dans la rubrique « Pensions alimentaires perçues » dans la limite du montant maximum de la déduction déclarée par vos parents.

Si vous souhaitez obtenir une estimation des conséquences du rattachement sur le montant de l'impôt sur le revenu, utilisez le simulateur de calcul d'impôt sur le revenu disponible sur ce site.

DIS - MAJ le 28/03/2019