Puis-je déduire les travaux effectués dans un logement qui n'est pas encore en location ?

La déduction pour leur montant réel des dépenses de réparation, d’entretien et d’amélioration concerne uniquement les revenus fonciers imposés au régime réel de plein droit ou sur option (déclaration n° 2044 ou n° 2044-SPE).

En règle générale, ces dépenses limitatives viennent en déduction des loyers perçus.

Toutefois, il est possible de porter sur la déclaration des revenus fonciers, les seules dépenses payées pour un bien destiné à la location après travaux. Pour cela, vous devez indiquer clairement sur votre déclaration, votre intention de mettre ce bien en location nue à l’issue des travaux.

Le déficit foncier peut être remis en cause ultérieurement en l’absence de location effective.

MAJ le 21/07/2022