Quels sont les frais de double résidence que je peux déduire (loyers, EDF, téléphone...) ?

Les frais déductibles par un salarié au titre de la double résidence s'entendent principalement :

  • des frais de séjour, c'est-à-dire des loyers et frais annexes du logement (assurance, taxe d'habitation, etc.) sur le lieu de travail ou à proximité ;
  • des dépenses supplémentaires de repas ;
  • des frais de transport, en principe à raison d'un déplacement aller et retour par semaine, pour rejoindre le domicile familial (SNCF; voiture; avion quand son utilisation ne répond pas à de pures convenances personnelles ex : durée importante du voyage en chemin de fer, impossibilité de rejoindre le lieu de travail avec la SNCF).

A noter : si le salarié est propriétaire de sa double résidence, la valeur locative du bien n'est pas déductible.

Les frais liés à l'acquisition par le contribuable d'un appartement ou d'une maison au lieu où il est contraint de fixer ou maintenir sa double résidence pour des raisons professionnelles, en particulier les intérêts d'un emprunt immobilier, peuvent être déductibles, alors même que la double résidence a normalement un caractère provisoire, si, compte tenu de sa situation particulière, le contribuable peut établir que la séparation de son domicile habituel et de sa résidence professionnelle est durable.