Comment puis-je contester mon avis de taxe d'habitation et/ou de redevance à l'audiovisuel public ou de taxe foncière ?

Vous pouvez déposer votre réclamation en ligne

Pour cela, connectez-vous à votre espace Particulier puis accédez à la rubrique « Nous contacter / Ma messagerie sécurisée ». Vous pouvez écrire à l'administration en choisissant le formulaire « Je signale une erreur sur le calcul de mon impôt » puis laissez-vous guider.
Vous serez averti par courriel du traitement de votre demande et vous pourrez consulter la réponse de l'administration dans la messagerie sécurisée de votre espace Particulier.

En matière d'impôts directs locaux, une réclamation distincte doit être présentée par commune.
La réclamation doit être adressée au service des impôts dont dépend le lieu d'imposition, à savoir au service des impôts des particuliers ou le centre des impôts fonciers (notamment si vous contestez la valeur locative retenue comme base d'imposition de la taxe foncière et de la taxe d'habitation).

ATTENTION : la réclamation ne vous dispense pas du paiement de votre impôt.

Si votre réclamation est acceptée, la somme versée vous sera remboursée.
Vous avez néanmoins la possibilité d’accompagner votre réclamation d’une demande de sursis de paiement. Il s'agit d'indiquer à l'administration que vous souhaitez différer le paiement des impositions que vous contestez. Des garanties de paiement (par exemple, une caution bancaire) pourront vous être demandées si le montant contesté est supérieur ou égal à 4500 €. Si votre réclamation est rejetée, vous devrez payer l’impôt contesté ainsi qu’une majoration de 10 % due pour retard de paiement.

Le sursis de paiement produit ses effets jusqu'à ce qu'une décision définitive ait été prise sur la réclamation soit par l'administration soit par le tribunal de première instance compétent.

DIS - MAJ le 28/03/2019