Je pars à la retraite, comment déclarer ma prime de départ en retraite ?

La prime de départ en retraite est un revenu imposable et doit être portée sur la déclaration de revenus.

Vous pouvez demander l’imposition de ce revenu exceptionnel selon le système du quotient.
Cette demande doit être expressément formulée lors du dépôt de la déclaration annuelle des revenus. Pour cela, vous devez à la rubrique "Revenus exceptionnels ou différés" :

  • inscrire le montant imposable de la prime de départ à la retraite case ØXX,
  • détailler le montant et la nature du revenu exceptionnel et identifier le membre du foyer ayant perçu ce revenu.

Les revenus à imposer selon le système du quotient ne doivent pas être inclus dans les autres revenus déclarés. Vous devez donc penser à déduire le montant imposable de cette prime des autres revenus déclarés si son montant est d’ores et déjà intégré aux revenus préremplis (la rubrique des traitements et salaires sera en principe à corriger pour soustraire le montant de cette prime).

Ce système particulier d'imposition permet d’éviter que la progressivité de l'impôt sur le revenu n'aboutisse à une imposition excessive des revenus exceptionnels.

Avec le système du quotient, l’impôt est calculé en ajoutant le quart du montant net de la prime de départ en retraite à votre revenu net global ordinaire (montant net de vos revenus courants) et en multipliant par quatre le supplément d’impôt résultant de la différence entre l'impôt correspondant aux seuls revenus ordinaires et celui afférent à ces revenus majorés du quart de la prime de départ à la retraite.

Exemple de calcul selon le système du quotient :

Vous êtes marié sans enfant. Vous avez perçu en 2021 des salaires pour un montant imposable de 66000 € comprenant une prime de départ à la retraite de 16000 €.

L’impôt correspondant à ces revenus seraient sans application du système quotient de 5664 € .

Avec l’application du système du quotient, l’impôt correspondant est calculé comme suit :

- calcul 1 = impôt correspondant aux revenus ordinaires nets
revenus ordinaires imposables : 66000 – 16000 = 50000 €
revenus ordinaires nets (après application de la déduction forfaitaire de 10% sur les revenus salariaux) : 50000 – 5000 = 45000 €
impôt correspondant : 2701 €

- calcul 2 = impôt correspondant aux revenus ordinaires nets augmentés d’un quart de la prime de départ à la retraite nette
revenus ordinaires imposables augmentés d’un quart de la prime de départ à la retraite imposable :  (66000 – 16000) + (16000 / 4) = 54000 €
revenus ordinaires nets augmentés d’un quart de la prime de départ à la retraite nette (après application de la déduction forfaitaire de 10% sur les revenus salariaux) : 54000 – 5400 = 48600 €
impôt correspondant : 3097 €

- calcul 3 = impôt correspondant à la prime de départ à la retraite nette
différence entre le calcul 2 (impôt correspondant aux revenus ordinaires nets augmentés d’un quart de la prime de départ à la retraite nette) et le calcul 1 (impôt correspondant aux revenus ordinaires nets) : 3097 – 2701 = 396 €
impôt correspondant à la prime de départ à la retraite nette (différence entre le calcul 2 et le calcul 1 multipliée par 4) : 396 x 4 = 1584 €

- calcul 4 = impôt correspondant à la totalité des revenus par addition de l’impôt correspondant aux revenus ordinaires nets et de l’impôt correspondant à la prime de départ à la retraite nette
2701 + 1584 = 4285 €

Soit une économie de 1379 € par rapport au calcul sans application du système quotient.

A savoir : pensez à actualiser le prélèvement à la source depuis votre espace en ligne (rubrique « Gérer mon prélèvement à la source » puis « Actualiser suite à une hausse ou une baisse de vos revenus ») pour l’année suivant la perception de la prime de départ à la retraite dans la mesure où ce revenu ne se renouvellera plus.

MAJ le 23/03/2022