Mon dernier prélèvement mensuel de taxe d'habitation / taxe foncière a été rejeté, que dois-je faire ?

Vous êtes prélevé mensuellement  pour le paiement de votre taxe d'habitation / taxe foncière.
Le rejet d’un seul prélèvement n’entraîne pas nécessairement la sortie immédiate de la mensualisation.
À chaque rejet de prélèvement, vous recevrez un courrier vous détaillant ses conséquences sur votre contrat de prélèvement mensuel.

S’il s’agit du premier incident de paiement dans l’année

La mensualité sera automatiquement représentée le 15 du mois suivant (en plus de celle prévue pour le mois en cours). Vous n’avez donc aucune démarche à effectuer. Assurez-vous que votre compte bancaire est approvisionné en conséquence.

S’il s’agit du deuxième incident de paiement

Il est mis fin au prélèvement mensuel pour les mois restant à courir. Que se passe-t-il alors ?

Votre taxe d'habitation ou taxe foncière sera à payer au plus tard  à la date limite de paiement figurant sur votre prochain avis. Son montant sera diminué des prélèvements déjà effectués (Cf. mention " Mensualités versées " située en 1ère page de votre avis d'impôt, cadre " Votre situation ").
Lors du second rejet, vous recevrez un courrier pour faire le point sur votre situation.

À noter : l’année suivante, le contrat de prélèvements mensuels est automatiquement reconduit, à moins qu'aucun prélèvement n’ait pu être effectué au cours de l’année.

MAJ le 28/01/2019