Professions indépendantes

Lorsque vous exercez une activité indépendante en étant soumis à l’impôt sur le revenu (entreprise individuelle ou société), les revenus professionnels sont constitués par les bénéfices de l’entreprise (ou quote-part des bénéfices en cas d’exercice en société).

Ces revenus sont soumis à l’impôt sur le revenu à votre propre nom dans la catégorie, selon votre activité :

  • des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Cette catégorie recouvre les bénéfices réalisés par les personnes physiques qui exercent une profession commerciale, industrielle ou artisanale ;
  • des bénéfices non commerciaux (BNC) pour les personnes qui exercent une activité professionnelle non commerciale, à titre individuel ou comme associées de certaines sociétés ;
  • ou des bénéfices agricoles (BA) si vous êtes exploitant agricole individuel ou associé de certaines sociétés civiles ou groupements.

Ces revenus, et ceux des membres de votre foyer fiscal, sont soumis au taux d’imposition du barème de l’impôt sur le revenu. Pour cela, vous devrez reporter le résultat (bénéfice) de votre activité (ou votre quote-part du résultat) dans une annexe de votre déclaration d’impôt sur le revenu n° 2042-C-PRO.

En déclarant en ligne, les cases afférentes à cette annexe sont accessibles en cochant la typologie de revenus concernés (exemple : revenus industriels et commerciaux, revenus non commerciaux, etc.).

Votre entreprise est une micro-entreprise

Vous êtes concerné par le régime de la micro-entreprise BIC et/ou BNC si votre chiffre d’affaires de l'année précédente est inférieur à :

  • 170 000€ pour les activités d’achat-revente, de vente à consommer sur place et les prestations de logement (hors location meublée autre que meublé de tourisme, gîte rural ou chambre d’hôtes) ;
  • 70 000 € pour les autres prestations de services commerciales et les activités non commerciales.

Vous devez porter dans la déclaration n° 2042-C-PRO le montant de votre chiffre d’affaires ou de vos recettes sans déduire aucun frais.
Un abattement forfaitaire, représentatif de charges, sera appliqué par l’administration. Vous serez imposé au barème progressif de l’impôt sur le revenu sur la différence.
L’abattement forfaitaire est de 71 % (activités d'achat-revente et assimilées) ou 50 % (prestations de service) pour une activité BIC et de 34 % pour un BNC.

Vous êtes concerné par le régime de la micro-entreprise BA si la moyenne de vos recettes sur les trois années précédentes est inférieure à 82 800 € HT.

Vous devez porter dans la déclaration n° 2042-C-PRO le montant de votre chiffre d’affaires ou de vos recettes sans déduire aucun frais.

Un abattement forfaitaire de 87 %, représentatif de charges, sera appliqué par l’administration. Vous serez imposé au barème progressif de l’impôt sur le revenu sur la différence.

Votre entreprise est imposée au régime réel

Vous êtes imposé au régime réel si votre chiffre d’affaires ou vos recettes sont supérieurs aux seuils fixés pour une entreprise micro ou sur option de votre part.

Vous devez déposer un bilan pour déterminer le bénéfice réel de votre activité (chiffre d’affaires ou recettes, diminué des charges supportées dans le cadre de votre activité professionnelle).

Le bilan est constitué des documents suivants :

  • pour les BIC : la déclaration n° 2031 avec les annexes n° 2050 à 2059-G (régime réel normal) ou les annexes 2033-A à 2033-G (régime réel simplifié) ;
  • pour les BNC : la déclaration contrôlée n° 2035-LIASSE ou déclaration n° 2036 pour une Société Civile de Moyens (SCM) ;
  • pour les BA : la déclaration n° 2143 et ses annexes n° 2144 à 2154 (régime réel normal) ou la déclaration n° 2139 et ses annexes n° 2139-A à 2139-E (régime réel simplifié).

Le bilan est à déposer auprès du service des impôts des entreprises (SIE) du lieu de situation de votre activité :

  • le 2e jour ouvré suivant le 1er mai N+1 en cas de clôture de votre exercice au 31 décembre N ;
    [Actualité : dans le contexte sanitaire du Covid-19, pour les exercices clos au 31 décembre 2019, un report de délai est prévu. Reportez vous à l'actualité suivante pour connaître la date exacte : Professionnels > Coronavirus > Vos questions fréquentes]
  • dans les trois mois suivant la clôture de votre exercice en cas de clôture à une date autre que le 31 décembre (BIC uniquement).

Le bénéfice calculé, ou le déficit le cas échéant, sera à reporter dans la rubrique correspondante de la déclaration n° 2042-C-PRO accompagnant votre déclaration d’impôt sur le revenu.

Pour connaître les modalités déclaratives des usagers professionnels, vous pouvez utilement vous reporter à la documentation prévue dans l'espace Professionnel de ce site.

MAJ le 09/04/2020