Études et statistiques

statistique publique (logo)

Le Pôle statistique publique du Département des études et statistiques fiscales constitue le service statistique ministériel des finances publiques, il est rattaché à la Direction générale des finances publiques (DGFiP) du ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance. Le pôle Statistique publique produit et diffuse des statistiques, des analyses et des études sur l'ensemble des domaines de la fiscalité (droits de mutations, impôt sur la fortune immobilière, impôt sur le revenu, impôt sur les sociétés, taxes foncières, TVA, etc.).

Qui sommes-nous ?

Le Pôle statistique publique du Département des études et statistiques fiscales constitue le service statistique ministériel des finances publiques, il est rattaché à la Direction générale des finances publiques (DGFiP) du ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance. Le pôle Statistique publique produit et diffuse des statistiques, des analyses et des études sur l'ensemble des domaines de la fiscalité (droits de mutations, impôt sur la fortune immobilière, impôt sur le revenu, impôt sur les sociétés, taxes foncières, TVA, etc.).

Qui sommes-nous ?
statistique publique (logo)

À la Une

DGFiP Statistiques n°04 - octobre 2021

Les impôts locaux des particuliers en 2020

En 2020, 32 millions de personnes physiques propriétaires étaient imposables à la taxe foncière sur le bâti, à hauteur de 26,6 milliards d'euros. Ce montant a progressé de 1,9 % entre 2019 et 2020. Il représente 60 % du montant total de la taxe foncière sur le bâti qui s’élève à 44,4 milliards d'euros, le reste étant dû par des personnes morales. Un propriétaire est imposé en moyenne à hauteur de 827 euros de taxe foncière sur l'ensemble de ses propriétés. En 2020, le montant total de taxe d'habitation s'élève à 10,4 milliards d'euros. Le nombre de redevables sur les résidences principales diminue de 70 % par rapport à 2019, passant de 24,1 millions de foyers à 7,1 millions, du fait de la suppression progressive de l’imposition sur ces résidences. Cette baisse se traduit en 2020 par un recul de 26 % du montant total de taxe d’habitation dû. Un foyer au sens de la taxe d’habitation est imposé en moyenne à hauteur de 261 euros de taxe d'habitation au titre de sa résidence principale en 2020 contre 383 euros en 2019
Distribution de la taxe d'habitation des ménages fiscaux au titre de leur résidence principale

Distribution de la taxe d'habitation des ménages fiscaux au titre de leur résidence principale

Lecture : En 2019, environ 18% des foyers imposables à la taxe d'habitation n'en ont pas été redevables au titre de leur résidence principale. En 2020, près de 80% des foyers n'en ont pas été redevables. En 2020 comme en 2019, environ 10% des foyers ont été imposées d'un montant supérieur à 1000 euros au titre de leur résidence principale.
Champ : Ensemble des foyers imposables à la taxe d'habitation sur une résidence principale, France entière.
Source : DGFiP, fichiers des avis de taxe d'habitation de 2019 et 2020.

 
 

Dernières publications

DGFiP Statistiques

La taxe sur la valeur ajoutée en 2020

n°03 - septembre 2021

L'impôt sur les revenus perçus en 2019

n°02 - septembre 2021

L’impôt sur la fortune immobilière en 2020

n°01 - juillet 2021

PARTAGER

  • Partager cette page via Twitter
  • Partager cette page via Facebook
  • Imprimer la page
  • Envoyer cette page par courriel