Déclaration des loyers des locaux professionnels

Les entreprises (soumises à l'impôt sur les sociétés, relevant d'un régime réel d'imposition ou soumises au régime de la déclaration contrôlée) doivent déposer une déclaration annuelle de résultats accompagnée de ses annexes.

Depuis 2015, cette déclaration de résultats comporte une annexe relative à la déclaration des loyers des locaux à usage professionnel ou commercial dont les contribuables sont exploitants au 1er janvier de l'année d'imposition et pour lesquels ils sont passibles de la cotisation foncière des entreprises (CFE) à la même date. Sont exclus les locaux industriels évalués selon la méthode comptable. Cette déclaration se fait uniquement par télé-procédure EDI.

La révision des valeurs locatives des locaux professionnels applicable depuis le 1er janvier 2017, prévoit une grille tarifaire par catégories de locaux et par secteurs locatifs homogènes, et un dispositif de mise à jour annuelle des évaluations permettant de prendre en compte les évolutions du marché locatif au fur et à mesure qu'elles se produisent. C'est dans le cadre de cette mise à jour annuelle qu'une collecte des loyers est réalisée chaque année auprès des exploitants occupant des locaux professionnels, pour assurer la mise à jour annuelle des tarifs utilisés pour évaluer ces locaux (article 1518 ter du CGI).

Les tarifs de chaque catégorie par local, dans chaque secteur d'évaluation sont mis à jour à partir de l'évolution des loyers constatée annuellement dans les déclarations qu'ils déposent (art. 1498 bis du CGI). Par conséquent, la déclaration des loyers est obligatoire et doit être effectuée tous les ans, même en l'absence d'évolution du loyer par rapport à l'année précédente.

Pour faciliter la déclaration des loyers, il est communiqué aux exploitants de locaux à usage professionnel ou commercial, les éléments nécessaires à l'identification des locaux qu'ils occupent. Cette communication transite par la filière EDI-REQUETE. À l’aide des informations transmises, les exploitants identifient précisément chaque local qu’ils occupent et déclarent le loyer qui correspond à chacun d’entre eux sur le formulaire DECLOYER. Cette déclaration transite exclusivement par TDFC, filière EDI de dépôt de la déclaration de résultat. Elle n'existe pas sous forme papier. Ainsi, les entreprises qui télé-transmettent leur déclaration et annexes en mode EFI via leur espace professionnel ou déposant papier, n'ont pas de formulaire DECLOYER à transmettre à la DGFiP.

Calendrier : les entreprises récupèrent via EDI-REQUETE la liste et les caractéristiques des locaux qu'elles occupent au 1er janvier de l'année N puis renvoient les loyers correspondant à ces locaux. Elles doivent déclarer uniquement les loyers pour les locaux dont les caractéristiques leur ont été renvoyées. Cette déclaration doit être faite à l'aide du formulaire DECLOYER au même moment que leur déclaration de résultats. Pour tous les exercices comptables clos le 31 décembre de l'année N-1, la date limite de dépôt de la déclaration des loyers est la même que la date limite de dépôt de la déclaration de résultats. En cas de clôture à une date différente, il convient de se reporter à la brochure d'information.

En savoir plus :

MAJ le 26/04/2019

PARTAGER

  • Partager cette page via Twitter
  • Partager cette page via Facebook
  • Imprimer la page
  • Envoyer cette page par courriel