Quelles sont les différences entre les taux de prélèvement à la source proposés ?

Sans démarche de votre part, le taux de prélèvement utilisé est le taux de votre foyer (taux personnalisé). Il est calculé sur la base de votre dernière déclaration des revenus.
Vous pouvez prendre connaissance de votre taux (et de vos éventuels acomptes) sur impots.gouv.fr à la rubrique " Gérer mon prélèvement à la source".

Pour faire face à certaines situations particulières, vous pouvez exercer différentes options. Ces options sont facultatives. Si vous ne souhaitez pas les utiliser, vous n’avez rien à faire.

Le taux personnalisé : foyer ou individuel

Afin de prendre en compte les disparités éventuelles de revenus au sein du couple, les conjoints pourront, s’ils le souhaitent, opter pour un taux de prélèvement individualisé en fonction des revenus respectifs, calculé par l’administration, au lieu d’un taux unique pour les deux conjoints du foyer.

Si vous souhaitez retrouver comment votre taux du foyer a été calculé à partir de vos revenus 2018, vous pouvez utiliser les fiches de calcul du taux de prélèvement à la source, disponibles sur le site impots.gouv.fr.

Pour les remplir, munissez vous de votre déclaration de revenus 2018 et de votre avis d'impôt 2019 sur les revenus 2018. Dans la majorité des cas, utilisez le modèle simplifié. Si vous percevez des revenus agricoles, des bénéfices industriels et commerciaux, des bénéfices non commerciaux, des revenus de source étrangère ou des revenus taxés selon le système du quotient, utilisez le modèle complet.

Le taux non personnalisé

Si vous êtes salarié, vous pouvez opter pour ne pas trans­mettre votre taux personnalisé à votre employeur.

Cette option ne présente un intérêt que si vous perce­vez d’importants revenus en plus de vos salaires et que vous ne souhaitez pas que votre employeur applique votre taux personnalisé.
Dans ce cas, l’employeur appliquera un taux non personnalisé qui dépend uniquement du montant de votre rémunération et ne tient pas compte de votre situation de famille.

Dans la plupart des cas, ce taux sera supérieur à votre taux personnalisé. Dans le cas contraire, vous devrez verser tous les mois à l’administration une somme correspondant à la différence entre le prélèvement calculé avec votre taux personnalisé et celui calculé par votre employeur.

DIS - MAJ le 23/10/19