J’héberge quelqu’un chez moi : ma taxe d’habitation va-t-elle augmenter ?

La taxe d’habitation est établie en fonction de votre situation au 1er janvier de chaque année.

Une seule taxe d’habitation est due par logement, quel que soit le nombre de personnes vivant avec vous.

Elle est calculée d’après la valeur locative cadastrale de l’habitation sur laquelle s'applique les taux d'imposition votés par les collectivités locales.

Pour votre résidence principale, cette valeur peut être diminuée d’abattements selon la situation des occupants.

De plus, vous pouvez bénéficier d’un plafonnement du montant de la taxe d’habitation pour la fraction de la taxe qui excède 3,44 % du revenu fiscal de référence des occupants (cf. " Je suis non imposable à l'impôt sur le revenu, vais-je payer une taxe d'habitation et la contribution à l'audiovisuel public ?").

De ce fait, la taxe est calculée en prenant en compte les revenus de chacun des occupants du logement, c’est-à-dire vos revenus personnels ainsi que ceux des personnes (enfants, concubins, amis …) qui habitent chez vous au 1er janvier.

Héberger quelqu’un à votre domicile n’augmente pas nécessairement votre taxe d’habitation. Cette situation restera sans effet sur son montant si :

ou

  • Vos propres revenus ne vous permettent pas actuellement de bénéficier d’un allègement de votre taxe d’habitation.

Pour vous en assurer, consultez le détail du calcul des cotisations de votre dernière taxe d’habitation, case "Plafonnement selon le revenu" :

  •  Si aucun montant n’y figure, vos seuls revenus ne vous permettent pas d’obtenir de plafonnement. Le fait d’héberger une personne supplémentaire à votre domicile sera donc sans incidence sur le montant de votre taxe d’habitation ;
  •  Si vous bénéficiez d’un plafonnement en fonction de vos revenus, celui-ci pourra être réduit ou supprimé en fonction des revenus du cohabitant.

Le dispositif de plafonnement en fonction du revenu est supprimé à compter des taxes d'habitation dues au titre de 2020. L'hébergement d'une personne tierce à votre foyer fiscal n'aura donc d'incidence que pour le dégrèvement de la taxe d'habitation institué dans le cadre de la réforme de la taxe d'habitation.
Ainsi, en 2020, si votre revenu fiscal de référence (RFR) de 2019 ne dépasse pas certains montants, vous pourrez bénéficier d'un dégrèvement de 100% de votre taxe d'habitation. Il sera également tenu compte des RFR et du nombre de parts de l'ensemble des occupants du local.

MAJ DIS le 24/07/2020