J'ai effectué des dépenses de rénovation énergétique en 2020, puis-je continuer à bénéficier du crédit d'impôt transition énergétique (CITE) ?

Le CITE est attribué sous condition de ressources, pour les dépenses payées en 2020 excepté pour les dépenses relatives à l’acquisition et la pose d’un système de charge pour véhicule électrique.

Les contribuables les plus modestes (dont le revenu fiscal de référence (RFR) est en deçà des seuils mentionnés dans le tableau ci-dessous) ne bénéficient plus du CITE mais d'une prime (MaPrimeRénov’) versée par l'Agence nationale de l’habitat (ANAH) au moment du paiement de la dépense.

Depuis le 1er octobre 2020, cette prime est accessible à tous les propriétaires occupants, mais aussi aux propriétaires bailleurs ainsi qu’aux copropriétés, quels que soient leurs revenus, sous réserve de l’éligibilité des travaux prévus.

Pour en savoir plus sur MaPrimeRénov, vous pouvez consulter le site www.maprimerenov.gouv.fr ainsi que la page maprimerenov du site ecologie.gouv.fr en cliquant ici.

Le CITE est maintenu, en 2020, uniquement pour les ménages aux revenus dits " intermédiaires", c’est-à-dire dont le revenu fiscal de référence de l’année 2018 ou de l’année 2019 (indiqué sur vos avis d’impôt) est (conditions cumulatives) :

1ère condition: au moins égal aux seuils suivants :

Nombre de personnes composant le foyer fiscal

Revenu fiscal de référence de 2018 ou de 2019 (en euros) - Ile de France

Revenu fiscal de référence de 2018 ou de 2019 (en euros) - Autres régions

1

25 068

19 074

2

36 792

27 896

3

44 188

33 547

4

51 597

39 192

5

59 026

44 860

Par personne supplémentaire

+ 7422

+ 5 651

2ème condition : inférieur aux plafonds suivants déterminés en fonction du nombre de parts du quotient familial :

Parts de quotient familial

Revenu fiscal de référence maximal

1

27 706€

1ère demi-part supplémentaire

+ 8 209€

2ème demi-part supplémentaire

+ 8 209€

Demi-part supplémentaire à partir de la 3ème

+ 6 157€

Les majorations sont divisées par deux pour les quarts de parts.

Le CITE dépend des travaux réalisés.

Depuis le 1er janvier 2020, les frais de pose sont éligibles au crédit d’impôt pour l'ensemble des dépenses. Ainsi, chaque matériel, appareil ou prestation éligible se voit attribuer un montant forfaitaire de crédit d’impôt, pose incluse.

Pour chaque catégorie de dépense, le montant du crédit d'impôt ne peut pas excéder 75 % du montant de la dépense.
Vous pouvez retrouver la liste des dépenses éligibles au CITE en 2020 dans la rubrique « Dépenses éligibles au CITE » du site impots.gouv.fr, en cliquant ici.

Les ménages dont les revenus sont supérieurs à ces plafonds ne peuvent plus bénéficier du CITE à partir du 01/01/2020.

Par exception, les contribuables ayant des revenus supérieurs aux revenus « intermédiaires » peuvent bénéficier du crédit d’impôt pour les dépenses d'isolation des parois opaques  (isolation thermique des murs par l’intérieur, des toitures et des plafonds de combles ou isolation des murs par l’extérieur et des toiture-terrasse).

MAJ le 13/04/2021