Je vis en concubinage ou en colocation, comment est calculée la taxe d'habitation de notre logement ? Qui doit la payer ?

En matière de taxe d’habitation, chaque logement fait l’objet d’une seule imposition.

Si vous occupez à plusieurs votre logement ( colocataires ou concubins), une seule taxe d'habitation est établie, au 1er janvier de l'année concernée, au nom d'un seul des occupants. C'est donc cet occupant qui devra payer la taxe d'habitation.

La répartition du paiement de la taxe d'habitation entre les occupants ne sera pas realisée par l'administration.

Si vous souhaitez que le taxe soit établie à vos deux noms, vous devez adresser une demande de taxation conjointe à votre service des impôts des particuliers. Vous serez alors solidairement responsables du paiement de cette taxe.

En cas de taxation conjointe, les abattements pour charge de famille sont automatiquement déterminés en fonction de la situation des deux occupants.
Pour l’application du calcul du plafonnement, le revenu fiscal de référence à retenir correspond à la somme des revenus et au nombre de parts de chacun des foyers fiscaux de ces occupants.

Il est précisé que le dispositif de plafonnement en fonction du revenu est supprimé à compter des taxes d'habitation dues au titre de 2020.
Ainsi, le concubinage ou la colocation n'aura d'incidence que pour le dégrèvement de la taxe d'habitation prévu dans le cadre de la réforme de la taxe d'habitation qui permet, en 2020, aux foyers éligibles d'en être exonérés. Pour déterminer l'éligibilité ou non à ce dégrèvement, il est alors tenu compte des revenus fiscaux de référence et du nombre de parts de l'ensemble des occupants du local.
Pour en savoir plus, cliquez ici.

DIS - MAJ le 21/07/2020