J'ai contracté un prêt pour financer mes études. Puis-je obtenir une réduction ?

Les étudiants âgés de 25 ans au plus au 1er janvier de l’année de souscription du prêt, qui ont souscrit un prêt entre le 1.9.2005 et le 31.12.2008, en vue de financer leurs études, bénéficient d’un crédit d’impôt de 25% au titre des intérêts d’emprunt relatifs aux cinq premières annuités de remboursement, retenus dans la limite annuelle de 1000 €.

Le titulaire du prêt devait être inscrit dans un cycle de l’enseignement supérieur lors de la souscription du prêt.

Vous ne pouvez bénéficier du crédit d’impôt que si vous déposez votre propre déclaration. Si vous avez souscrit votre prêt alors que vous étiez rattaché au foyer fiscal de vos parents, le crédit d’impôt attribué la première année de votre imposition distincte prend en compte les intérêts payés au cours des années de rattachement, retenus dans la limite de 1 000 € par année. Le crédit d’impôt est alors égal à 25% des intérêts payés au cours de cette période, dans la limite de 1000 € par année de remboursement.

Pour les prêts dont le remboursement et le paiement des intérêts est différé, le crédit d’impôt est attribué à compter de l’année du début du remboursement.

Indiquez case 7UK de la déclaration 2042 C de l'année N (souscrite en N+1) le montant des intérêts payés en N au titre de ce prêt.
Si, au cours des années précédentes, vous avez versé des intérêts afférents à ce prêt étudiant alors que vous étiez rattaché au foyer fiscal de vos parents, vous n’avez pas pu bénéficier du crédit d’impôt.
Dès lors, sur la déclaration 2042 C de l'année N à votre nom, vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt au titre des intérêts versés au cours des années précédentes.
Indiquez case 7VO le nombre d’années de remboursement du prêt avant l'année N.
Indiquez case 7TD le montant des intérêts versés au cours des années antérieures à N. Pour le calcul du crédit d’impôt, ce montant sera retenu dans la limite de 1 000 € multipliée par le nombre d’années inscrit case 7VO. La somme à indiquer case 7UK ou case 7TD correspond au montant des intérêts versés majoré des frais afférents à la souscription du prêt : frais de dossier, assurances.

À NOTER : La limite annuelle de 1000 € s’apprécie de façon globale, pour l’ensemble des prêts lorsque l’étudiant a contracté plusieurs prêts. Le prêt peut être souscrit en France ou dans un autre
État membre de l'Union européenne ou dans un autre État partie à l’accord sur l’Espace Économique Européen ayant conclu avec la France une convention d'assistance administrative en vue de lutter contre la fraude et l’évasion fiscales.

Toutefois, l'octroi de l'avantage fiscal est subordonné à la condition que le prêt souscrit à l'étranger puisse satisfaire à une réglementation équivalente à celle en vigueur en France.

MAJ le 14/04/2017