J'ai bénéficié d'une subvention ou d'une prime, puis-je encore prétendre au crédit d'impôt transition énergétique (CITE) ?

Seules ouvrent droit au crédit d’impôt transition énergétique (CITE) les dépenses que vous avez effectivement supportées.

Dès lors, vous devez déduire du montant des dépenses payées les primes ou aides qui vous ont été accordées pour la réalisation de ces travaux (chèque énergie utilisé pour le paiement de travaux éligibles, aides "Coup de pouce", primes ou subventions versées par les collectivités locales, etc.).

Seul doit être retenu le montant définitif restant à votre charge. Dans le cas où les primes ou aides correspondent au montant total des dépenses payées, il n'est pas possible de bénéficier d'un crédit d'impôt.

Attention : le CITE est attribué sous condition de ressources pour les dépenses payées en 2020 et est remplacé progressivement, sauf exception et mesures transitoires, par la prime de rénovation énergétique versée par  l'Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat (ANAH) : « MaPrimeRénov’ ».

Important : la prime de transition énergétique ne peut jamais se cumuler avec le CITE.

Pour en savoir plus, sur la possibilité ou non de bénéficier du CITE, vous pouvez consulter les Questions /Réponses suivantes :
- « J'ai effectué des dépenses de rénovation énergétique en 2020, puis-je continuer à bénéficier du crédit d'impôt transition énergétique (CITE) ? »
- « J’effectue des dépenses de transition énergétique en 2021, puis-je encore bénéficier du CITE ? »

MAJ le 14/04/2021