Étudiant, je loue un logement, dois-je payer la taxe d’habitation et la contribution à l’audiovisuel public ?

Il n’y a pas d’exonération spécifique de taxe d’habitation et de contribution à l’audiovisuel public en faveur des étudiants, même boursiers. Ainsi, si vous disposez d’un logement au 1er janvier de l'année, vous êtes redevable de la taxe d’habitation pour ce logement pour l'année entière.

Vous pouvez toutefois bénéficier d’un allègement calculé en fonction des revenus.

  • si vous déclarez vos revenus seuls, cet allègement sera calculé automatiquement à partir de vos revenus personnels ;
  • si vous êtes rattaché au foyer fiscal de vos parents, vous pouvez bénéficier de cet allègement, sur réclamation déposée auprès du service des impôts des particuliers dont dépend le logement concerné et accompagnée de la copie du dernier avis d'impôt sur le revenu de vos parents ainsi que de leur taxe d'habitation.

Par ailleurs, si vous êtes rattaché au foyer fiscal de vos parents pour l'impôt sur le revenu, et si vous êtes personnellement imposé à la taxe d'habitation pour le logement que vous occupez, vos parents ne paient qu'une seule contribution à l'audiovisuel public pour leur téléviseur. Vous n'êtes donc pas redevable de la contribution à l'audiovisuel public à titre personnel.

À savoir :

Si vous occupez une chambre meublée chez une personne qui loue ou sous-loue une partie de son habitation principale, vous ne payez pas de taxe d’habitation. Celle-ci demeure établie au nom du loueur pour l'ensemble du logement, y compris la pièce louée en meublé.

Certaines résidences sont exonérées de taxe d'habitation :

  • les résidences universitaires gérées par le CROUS ;
  • les résidences affectées au logement des étudiants, dont la gestion est assurée par tout organisme dans des conditions financières et d'occupation analogues à celles des CROUS.

DIS - MAJ le 09/08/2019