CFE et/ou IFER - Date limite de paiement au 15 juin 2021

Les avis d'acompte de CFE et/ou d'IFER sont en ligne dans votre espace professionnel.

Consultation des avis de CFE et/ou IFER

Pour les consulter, connectez-vous à votre espace professionnel et cliquez sur « Consulter > Avis C.F.E ».

Si vous n’avez pas encore créé votre espace professionnel, effectuez dès à présent votre démarche en ligne depuis le site impots.gouv.fr (« Votre espace professionnel »/ « Créer mon espace professionnel »).

La création de votre espace professionnel est un préalable indispensable pour accéder à vos avis.

Paiement de l'acompte de CFE et/ou de l'IFER au plus tard le 15 juin 2021

Votre cotisation doit être acquittée par un moyen de paiement dématérialisé : le prélèvement automatique (mensuel ou à l’échéance) ou le paiement en ligne.

Si vous êtes déjà titulaire d’un contrat de prélèvement automatique pour le paiement de la CFE, le montant à payer figurant sur votre avis sera prélevé automatiquement sans nouvelle démarche de votre part dans les jours qui suivent la date limite de paiement.

Si ce n’est pas le cas, muni de votre numéro fiscal, de la référence de votre avis d'acompte et de vos coordonnées bancaires, vous pouvez :

  • adhérer au prélèvement mensuel jusqu’au 15 juin 2021 minuit, également sur le site impots.gouv.fr ou par téléphone au 0809 401 401 (du lundi au vendredi de 8h30 à 19h, service gratuit + coût de l'appel) ;
  • payer en ligne, en cliquant simplement sur le bouton « Payer » au-dessus de votre avis. Vous accéderez directement, sans saisie de vos références, au service de paiement dès lors que le compte bancaire à utiliser a été préalablement déclaré dans votre espace professionnel. La validation de votre règlement doit intervenir au plus tard le 15 juin 2021 minuit.

Dans le cadre de la réforme des impôts de production, les locaux industriels bénéficient désormais d’une diminution de 50 % de leur base imposable. Si votre entreprise est concernée, vous pouvez moduler en conséquence le montant de l’acompte, avec une marge d’erreur de 20 % exceptionnellement tolérée.