Mon enfant atteint sa majorité au cours de l'année, comment le déclarer ?

Votre enfant a eu 18 ans en 2021

Trois cas peuvent se présenter pour la déclaration des revenus 2021, effectuée au printemps 2022 :

  • Votre enfant est à votre charge en tant que mineur jusqu’à sa majorité et il décide ne plus être à votre charge après sa majorité.

Si votre enfant a perçu des revenus en 2021, vous devez ajouter les revenus qu’il a perçus jusqu’à la date de sa majorité sur votre déclaration et votre enfant devra lui-même faire une déclaration de revenus pour la période allant de sa date anniversaire à la fin de l’année 2021.

  • Vous et votre enfant décidez d’un commun accord qu’il reste à votre charge sur toute l’année 2021.

S’il a perçu des revenus en 2021, vous devrez porter ces revenus sur votre déclaration (rubrique « Traitements et salaires – Personne à charge », ligne 1CJ /1DJ …).

Vous bénéficiez de la majoration du quotient familial pour une personne à charge, sur toute l’année.

Attention : si les parents sont imposés séparément, l’enfant ne peut pas être à la charge de l’un des parents jusqu’à sa majorité puis à la charge de l’autre parent pour le reste de l’année. L’enfant ne peut demander son rattachement qu’au parent qui le compte à charge au 1er janvier de l’année de sa majorité.

  • Cas exceptionnel : l’enfant peut avoir une imposition propre sur toute l’année 2021, alors même qu’il a été mineur sur une partie de l’année.

Votre enfant doit faire sa propre déclaration et y indiquer la totalité de ses revenus 2021.

Si vous versez une pension alimentaire à votre enfant, qu’en est-il ?

Si vous rattachez votre enfant à votre foyer fiscal, vous ne pouvez pas déduire l’éventuelle pension alimentaire que vous lui versez. En effet, vous ne pouvez pas déduire de pension alimentaire pour une personne qui fait partie de votre foyer fiscal, comptée à charge, ou rattachée.

Si votre enfant n’est pas compté à charge ou rattaché à votre foyer fiscal, vous pouvez compter comme une charge dans votre déclaration la pension alimentaire que vous lui versez dans les conditions suivantes :

  • vous devez justifier du besoin de votre enfant (études, chômage..) et des versements effectués ;
  • la déduction de cette pension est limitée à 6 042 € pour 2021.

S'il vit sous votre toit, vous pouvez cependant déduire une somme forfaitaire ne dépassant pas 3592 € en 2021, sans justificatifs (forfait hébergement et nourriture).
En contrepartie du versement de cette pension, votre enfant doit déclarer la pension que vous lui avez versée.

MAJ le 04/03/2022