J’ai déjà obtenu un crédit d’impôt transition énergétique (CITE) pour des travaux réalisés dans ma résidence principale. Puis-je de nouveau en bénéficier ?

Pour les dépenses effectuées à compter du 01/01/2020, le CITE est attribué, toutes dépenses éligibles confondues, dans la limite d'un plafond de crédit d'impôt pluriannuel de 2 400 € pour une personne seule et de 4 800 € pour un couple soumis à imposition commune (majorés de 120 € par personne à charge ou 60 € par enfant en résidence alternée) au titre de la période comprise entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2020.

Il n'y a pas de rétroactivité. Cette mesure s'applique uniquement aux dépenses réalisées à compter du 01/01/2020.
Les contribuables ayant bénéficié au titre des dépenses réalisées entre le 01/01/2016 et le 31/12/2020 d'un montant de crédit d'impôt supérieur à ce nouveau plafond, ne feront pas l'objet d'une reprise au titre des années antérieures.

Cependant, si vous dépassez le plafond de crédit d'impôt entre le 01/01/2016 et le 31/12/2020, vous ne pourrez pas bénéficier à nouveau du CITE au titre de 2021.
Pour savoir si vous dépassez ce plafond, vous devez additionner les montants de crédit d’impôt dont vous avez bénéficié depuis 2016. Ces montants sont indiqués sur vos avis d’impôt disponibles dans votre Espace particulier sur le site impots.gouv.fr.

Enfin, seules sont éligibles au CITE, au titre des dépenses effectuées en 2021, les dépenses listées sur la page Dépenses éligibles au CITE, et ayant fait l’objet d’un devis accepté et d’un acompte versé avant le 31/12/2020 (conditions cumulatives et pouvant être justifiées sur demande de l’administration) et pour les seuls ménages aux « revenus dits intermédiaires ».
En effet, le Crédit d’impôt transition énergétique a été supprimé à compter du 1er janvier 2021 et remplacé par le dispositif de prime de transition énergétique MaPrimeRénov.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter la Question / Réponse du site impots.gouv.fr : « J’effectue des dépenses de transition énergétique en 2021, puis-je encore bénéficier du CITE ? ».

MAJ le 14/03/2022