Imprimer ce document (nouvelle fenêtre)Envoyer ce document par courriel (nouvelle fenêtre)

Votre enfant est mineur

 Vous avez à votre charge un ou plusieurs enfants mineurs ? Cela se traduit pour vous, par des avantages fiscaux.


Pour l'impôt sur le revenu :

 
 

Pour la déclaration déposée en 2014 (revenus de 2013), un enfant âgé de moins de 18 ans au 1er janvier 2013 est compté à la charge de ses parents, qu'il soit légitime, adoptif, naturel (filiation légalement établie) ou recueilli, s'ils en assurent la charge effective d'entretien et d'éducation.

En cas de séparation ou divorce, l'enfant est compté à la charge du parent chez lequel il réside habituellement et qui en assure la charge d'entretien et d'éducation. Consultez le document « Comment compter à charge les enfants de parents imposés séparément » ( lien dans la rubrique En savoir plus, en bas de page ).

Augmentation du nombre de parts
Chaque enfant à charge vous donne droit à une augmentation du nombre de parts de quotient familial, et donc à une diminution du montant de l'impôt sur le revenu.

Vous avez droit à une demi-part supplémentaire par enfant pour les deux premiers, et à une part supplémentaire par enfant à partir du troisième.

Si votre enfant est né au cours de l’année 2013, il vous donne droit à une demi-part ou une part supplémentaire quelle que soit sa date de naissance. Vous devez indiquer cette naissance en page 2 de la déclaration de revenus.

Prise en compte des revenus de l'enfant
Si l'enfant mineur dispose de revenus propres, vous devez les ajouter à vos revenus. Mais vous pouvez également renoncer à le compter à charge et demander son imposition séparée. Cette demande rédigée sur papier libre doit être simplement jointe à votre déclaration de revenus.

Des réductions et crédits d'impôt
Si vous faites garder votre enfant à domicile ou à l'extérieur (assistante maternelle agréée, crèche, garderie…), vous pouvez bénéficiez, sous certaines conditions, d'un crédit d'impôt.

Vous bénéficiez aussi d'une réduction d'impôt au titre des frais de scolarité de  vos enfants qui poursuivent des études secondaires ou supérieures dans un établissement public ou privé.

Pour la taxe d'habitation :

 
 

La loi prévoit un abattement obligatoire pour charges de famille qui s'applique de plein droit et exclusivement à l'habitation principale. La situation de famille qui est prise en considération est celle qui existe au 1er janvier 2014.
En cas de résidence alternée, l'abattement est divisé par deux.


 

En savoir plus

  Comment compter à charge les enfants de parents imposés séparément ?

 
 Imprimer ce document (nouvelle fenêtre)Envoyer ce document par courriel (nouvelle fenêtre)

Votre enfant est mineur

Retour à la page FamilleRetour